Biographie

Share Button

Je suis un Musiconaut, plus précisément un Electro-Musiconaut.
Je voyage dans des créations de paysages sonores, à travers mes nouveaux projets web multimédia en cours de développement, à travers mes expériences en radio, en tant que technicien-archiviste-discothécaire et animateur, et surtout à travers mon parcours de Dj depuis le début des années 90.
Ces voyages, je les partage.

Trance-en-Danse : Heyoka (Paris, 1991-1998)

Musicophage depuis le début des années 70, je me suis progressivement orienté vers la musique électronique, principalement après ma rencontre avec Yayo (Dj et futur organisateur de Trance Body Express) en été 1987.

Heyoka - Pont de Tolbiac - juin 93

Premiers warm-up sur la péniche Delo au début de 1991.
Je prend le nom de Dj Heyoka début 1992, joue chez T.B.E. (en warm-up, avec Yayo et Serge), Tekno Tanz ou dans quelques fêtes au château de St Valéry-en-Caux (Normandie). Des mixes réguliers (guest ou émissions perso) sur Radio FG en 1993 et la 1ère Boréalis en août à Montpellier m’ont mis sur les rails pour devenir un des pionniers du style Trance dans l’hexagone. Un style que j’ai décliné selon différentes tendances dans les années qui ont suivi, avec la volonté d’apporter des alternatives musicales, surtout quand le style Goa est apparu en 1994.

Membre de Outsoon Booking (début 94 à début 95). Apparition du concept Heart of Earth ( avril 94 à début 96) pour affirmer une certaine indépendance. Sets à Paris (T.B.E., E+, Tekno Tanz), Toulouse (avec Creative Action), Montpellier (avec Dragon Force), Bordeaux… Le Rachdingue à Figueras en août avec Yayo et Serge et la rentrée avec la rave Nuclear. Premiers sets ambient en Chill Out.

Heyoka - After Boréalis - août 95

En 1995, passages réguliers au Rex Club (avec UAM ou Trans’ It) et dernière fête avec TBE en juin. Sets réguliers à Poitiers et Caen; à Montpellier avec les Maori’s Tribe en 95 et 96. Egalement chroniqueur de disques dans Coda et Outsoon en 94 et 95.
Pour 1996, je pourrais citer quelques raves comme Futuria à Grenoble, Underdome 2 et les fêtes Androïde à Paris ou Le Castelet en été mais aussi le projet Flying Sticker (avec Joking Sphinx) sur POF Music.
Membre du collectif Happy People At Work avec Max LSG à Montpellier en 96 et 97.

Assistant-manager chez POF Music, le label de Frédéric Giteau, de mars 97 à août 98 :
POF Music 1997-1998Développement d’artistes, tracklistings de compiles et singles, co-élaboration des line-up de plusieurs fêtes du label à Paris avec Magic Garden et des tournées européennes (POF Tour), émissions du label sur Radio FG.
Eté 98, je quitte Paris une première fois pour Montpellier et participe au concept Tribalistik avec Alex Escalofrio (E3 Concept) et Bob Saggart (Decea Org.), en Catalogne de janvier à juin 99.

Playlists régulières entre 1994 et 1999 dans Coda, Outsoon, Zipper ou Tracks. Une dizaine de titres ou remixes réalisés en co-production sur singles et compiles, principalement sur POF Music,

 

Interlude : Jimi Frisko (1999-2000)

Jimi Frisko - 1999Fin 98, j’ai délaissé la Trance pour jouer de la House californienne, groovy et pumpydelic. A Montpellier puis Toulouse, avec Guy l’Amour (Gluck Family), Franck de Villeneuve (Arcadys) et Alex Escalofrio. Mixes hebdomadaires sur Radio F.G. de mai à août 99. Retour à Paris, je fais un set à la Rex’pirez ! puis deviens Astero-Dj début 2000 avec les Asteroïdes : j’adapte le style de mes sets selon les thèmes de leurs déambulations et performances. A Paris, puis tournée estivale Pop Tour dans des clubs en France, à Londres et en Allemagne. Quelques sets en solo à Montpellier.

 

Patrice Heyoka (depuis 2001)

Je me suis définitivement installé à Montpellier en octobre 2001. Quelques sets Tecknoïd, Tribalistik ou Pumpydelic début 2002. Je joue ensuite de façon sporadique, dans des styles éclectiques, dans quelques lieux du centre ville entre 2004 et 2010.

Patrice Heyoka - Fête de la Musique 2004

Radio Clapas (2002-2010) : Depuis mon passage à Toulouse en 99, je m’étais mis à l’écriture. J’ai progressivement ralenti mes activités de Dj au profit d’une envie grandissante de faire de la radio. Radio Clapas est une des plus anciennes radio libre. J’y anime une émission hebdomadaire, L’Ebullioscope, de mai 2002 à l’été 2003. Puis technicien (régie et pré-prod), discothécaire et archiviste de 2004 à 2008. Expérience très enrichissante : maintenir un flux continuel via un logiciel de diffusion, ranger dix mille Cds (Rock, Blues, Jazz, World, Electronica etc.) et trouver des méthodes de classement pour les archives. Reprise de L’Ebullioscope (émission à sketchs, divertissement insolite), en version plus élaborée entre 2008 et 2010. Déposée à la SACD.

Depuis quelques années, j’archive et organise ma discothèque personnelle avec des critères innovants pour plusieurs projets web multimédia.

Share Button